Atelier L-édite

14, allées Léon Gambetta

92110  Clichy  -  FR

Tél. :  +33 (0)1 57 64 08 72

CAHIER DES CHARGES PRE-PRESSE

La passation d’une commande d‘impression sur base de «support numérique fourni sans intervention» implique que le(s) fichier(s) fourni(s) à l’imprimeur respecte(nt) l’intégralité du Cahier des Charges Prépresse. Celui-ci est disponible, à jour et en permanence sur www.l-edite.fr.

 

Convention

On désignera ci-après l’imprimeur, l’ensemble de ses intervenants ou de ses sous-traitants par «le prestataire». On désignera le donneur d’ordres et l’ensemble de ses intervenants ou clients finaux par « le client ». On désignera par « fichier » tout ensemble de données structurées visant à transmettre des informations. Le prestataire ne pourra être tenu responsable des inexactitudes, erreurs, omissions présentes dans ce document ou tout document lié. On considérera tout cas non exposé ici comme nécessitant un traitement spécifique donnant lieu à devis. On entendra plus loin par le terme « placement » (désignant une épreuve) le contrôle des différents éléments de la mise en page.

 

Objet

Ce document a pour vocation de fixer les caractéristiques des fichiers fournis pour impression et vise à expliciter la notion de « support numérique fourni sans intervention » utilisée lors du devis. En conséquence, tout fichier non-conforme aux spécifications entraînera une facturation d’interventions au temps passé, selon les modalités prévues aux Conditions Générales de Vente. Eléments de contrôle Il appartient au client de délivrer au prestataire, avec son fichier numérique, tous les éléments pouvant aider à lever toute ambiguïté concernant l’exploitation de ce fichier. Il est notamment impératif de fournir au moins l’un des éléments suivants :

• des épreuves “relecture“ (par ex. laser noir et blanc)

• des épreuves “placement“(par ex. sorties laser couleur)

• des épreuves “chromie“ (par exemple sorties certifiées type Fogra)

• des maquettes en blanc pour validation des formes de découpes et autres façonnages

• des modèles imprimés similaires pour validation technique du process de production.

 

Bons à Tirer (BAT)

Le prestataire est en mesure, selon les besoins, de fournir les types de BàT suivants :

• relecture (pour contrôle du texte, des coupures et justifications, sous forme PDF basse définition ou laser noir)

• placement (pour vérification de la position des différents éléments de mise en page, laser noir ou couleur)

• chromie (pour validation des couleurs quadrichromiques, hors procédés de tramage, Sherpa Haut de Gamme 720dpi calibré).

 

Cas des BAT PDF et laser

Les BAT PDF et laser ont pour but de valider les points suivants :

• modèle à imprimer (lorsque plusieurs éléments sont fournis)

• respect des textes

• respect des placements

• présence des images.

Afin de pouvoir transférer le fichier PDF par les réseaux informatiques, il est nécessaire d’effectuer une compression, ce qui peut en altérer certains points.

Ainsi, ce fichier ne peut garantir :

• la chromie

• le tramage

• la restitution des polices après calcul

• la qualité des images

• les effets de couleurs, type tons directs (par exemple Pantone) transparences, similis ou bichromie

• la restitution sur des supports spéciaux (papiers de création, teintés, surfacés, texturés, poreux, à effets ...).

La sortie laser n’étant pas réalisée sur des équipements de production calibrés, elle ne propose pas de simulation chromique. De plus elle ne simule pas le rendu après calcul dans nos outils de production. Pour valider ces points (à l’exception des tons directs) nous vous proposons de demander la réalisation d’un traceur Agfa Sherpa Haute Définition.

 

Fourniture des éléments de travail

Les fichiers sont à fournir au prestataire à la date prévue par le calendrier de production. Tout retard dans la fourniture du fichier pourra entraîner des retards de livraison non imputables

au prestataire d’impression. Les fichiers ne pourront être fournis que par les procédés  suivants :

• Serveur FTP, le serveur FTP est un moyen simple rapide de mettre des fichiers à disposition

• Supports optiques (CD, DVD) standard 12cm

• e-Mail (taille maximum conseillée 4 Mo)

• Clés USB.

Les autres modes de fournitures impliquant une action spécifique de la part du prestataire (du type récupération sur un FTP tiers, téléchargement Web (site web personnel, YouSendit, ...), supports magnétiques (Disquettes, Zip, Jazz), disques durs...) ne sont pas considérés comme sans intervention et entraîneront une facturation au temps passé.

 

Elaboration des fichiers

1. Cas général

Les fichiers seront toujours fournis en CMJN (CMJN + ton direct1 le cas échéant), les imports bitmap à une résolution supérieure ou égale à 300 dpi à tel (c’est à dire a 100% de la taille d’impression). Les documents contenant des calques seront aplatis, les calques inutiles supprimés (et non masqués). Dans le cas des fichiers vectoriels l’ensemble des objets seront vectorisés. De même on veillera à pixelliser l’ensemble des objets présents dans les images bitmap. Le fichier sera fourni à taille d’impression (c’est à dire que le prestataire l’imprimera à 100%). Le document devra comporter traits de coupe et fond perdus (entre 3 et 5 mm). Aucun élément ne devant pas être imprimé (éléments de construction, commentaires, filets techniques, images masquées ...) ne doit être présent dans le fichier remis au prestataire.

2. Fichiers compressés

Les seuls types de compression utilisés sera le Zip.

3. Fichiers PDF

Le format de fichier de prédilection en impression est le PDF. Il est pour le moment recommandé de s’appuyer sur les spécifications PDF/X-3 (ISO 15930-3 et 15930-6). Le profil colorimétrique associé recommandé est le profil « Fogra 39 » 2 ou « ISO Coated V2 300 » (ce dernier est à recommander dans le cas de quadris chargées car il a un TAC 3 à 300%). La séparation CMJN (éventuellement CMJN + ton direct 4) est à la charge du client, tout document fourni dans un autre espace ne pourrait engager la responsabilité du prestataire concernant la chromie 5. Le contenu du document devra impérativement être centré dans la page. Dans le cas d’un document comprenant plusieurs pages, on veillera à conserver la même position sur toutes les pages. Pour les doubles pages ou les documents nécessitant un

montage, (sauf indication de nos services) les fichiers seront toujours fournis « page à page » (pas en mode « planche »). Les formes de découpe seront réalisées dans une couleur spot nommée « découpe » en surimpression ou sur un calque séparé. Il appartient au client d’assurer la conformité de ses fichiers aux normes ISO et aux points sus-cités

4. Fichiers Natifs

Les fichiers fournis dans les formats natifs des applications sont autant que possible à éviter.

Ces fichiers sont susceptibles de subir des réinterprétations lors de l’exploitation par nos outils de production numérique (notamment chromie et typographie). Le client fournissant néanmoins des fichiers de ce type est informé des risques inhérents à leur exploitation. Vous trouverez ci-après la liste des applications supportées pour la fourniture de fichiers natifs.

4.1. QuarkXpress

Les documents Xpress doivent obligatoirement être fournis avec l’ensemble des polices et imports. Les éléments nécessaires peuvent être obtenus grâce à la commande « Rassembler les infos pour la sortie » dans le menu fichier. Il est impératif de fournir au prestataire des dossiers préparés de cette manière et non modifiés après le rassemblement. Le prestataire est en mesure de traiter la version 8, aucune garantie n’est donnée concernant les autres versions. Il est recommandé de conserver le maximum de réglages défaut de l’application. Il est impératif de compresser les dossiers rassemblés avant transfert réseau. Note concernant les versions 6.52 et ultérieures Depuis la version 6.5.2 Quark embarque un moteur d’export PDF permettant notamment d’utiliser des préréglages PDF/X-3, dans tous les cas il est préférable de générer un PDF via cette fonctionnalité.

4.2. Adobe InDesign

Comme sous Xpress le client veillera à fournir au prestataire l’ensemble des imports et polices. Là encore le logiciel dispose d’une fonctionnalité visant à automatiser cette préparation, elle se trouve dans le menu fichier sous l’item« assemblage ». Le prestataire ne saurait garantir le traitement des dossiers non assemblés. Le prestataire est à même de traiter les fichiers des versions InDesign CS2 et CS3. Il est impératif de compresser les dossiers rassemblés avant transfert réseau. Note concernant les versions CS L’ensemble des outils de production des suites CS est en mesure de générer des PDF aux normes ISO via la commande

« exporter », il est vivement recommandé d’utiliser cette fonctionnalité.

4.3. Adobe Photoshop / Adobe Illustrator

Ces deux logiciels ne sont pas destinés à la création de mises en pages mais d’imports pour les logiciels de mise en page. Ils ne sont donc pas en pratique considérés comme utilisables sans intervention. Ils peuvent toutefois générer des PDF aux normes ISO, qui seront ceux que nous pourrons traiter. Lors de la génération de PDF à partir de ces applications, il est important de s’assurer que les fonctions d’édition propres à ces logiciels sont désactivées et que la version de PDF est 1.3.

1 et 4 http://fr.wikipedia.org/wiki/Ton_direct

2 http://www.color.org/FOGRA39.xalter

3 Le TAC (Total Area Coverage) correspond à la valeur d’encrage maximum admissible pour un procédé donné et un support donné. La limitation de cette valeur permet un meilleur séchage des encres (moins de maculage, de salissures,...) et des économies d’encre.

CATALOGUE

NOTRE
OFFRE
Carterie

Flyer

Dépliant

Affiche

Bureautique

Brochure

Etiquette

Décoration

Signalétique

Evénementiel

Packaging

Restaurant

Suivez-nous sur Instagram